Recherche

Extorsion

Moyens utilisés :

  • Courriel et texto
  • Internet
  • Téléphone et télécopieur

Fraude ciblant :

  • Les entreprises
  • Les particuliers

Il y a extorsion lorsqu'une personne obtient illégalement de l'argent, des biens ou des services d'une personne, d'une entité ou d'une institution par la coercition.

Voici quelques stratagèmes d'extorsion actuellement employés :

Appels ciblant la communauté chinoise

La communauté chinoise au Canada est la cible d'appels automatisés dans lesquels on prétend avoir un message urgent de sources comme :

Ces appels frauduleux peuvent être très menaçants et intimidants.

Ils varient, mais en général, dans ces appels, on vous informe qu'une enveloppe ou un colis à votre nom a été intercepté aux douanes et on laisse entendre que vous êtes mêlé à une fraude. Par exemple, dans le message, on peut vous dire qu'un colis suspect contenant de nombreuses cartes bancaires a été intercepté par les douanes et que vous faites l'objet d'une enquête.

Autres variantes

Contribuables ou Agence du revenu du Canada

Un fraudeur se fait passer pour un employé de l'Agence du revenu du Canada ou de Service Canada et affirme que :

Il vous prévient que si vous ne lui parlez pas immédiatement, vous serez arrêté, condamné à une amende, voire expulsé du pays.

Le fraudeur peut demander que le paiement soit fait par l'intermédiaire d'une entreprise de transfert de fonds, par carte de crédit prépayée ou par carte-cadeau (iTunes, Google Play ou Steam), ou par bitcoin.

Déni de service

Un fraudeur envoie un courriel à une entreprise dans lequel il menace d'attaquer ou de pirater son site Web et ses services Internet. Dans le courriel, il est indiqué que le message provient d'un groupe de pirates et on exige un paiement en bitcoins ou une autre cryptomonnaie immédiatement.

Extorsion ciblant des immigrants

Le fraudeur vous téléphone à la maison et prétend travailler pour Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (anciennement Citoyenneté et Immigration Canada). Il vous dit que vous avez omis de remplir ou de déclarer certains documents d'immigration et que si vous ne payez pas immédiatement des frais, vous pourriez :

Extorsion sexuelle

Les fraudeurs créent de faux profils sur des sites de réseautage social, de pornographie et de rencontre. Ils utilisent ces profils pour vous séduire et vous obliger à vous livrer à des actes sexuels devant une caméra.

Ils enregistrent la séance et menacent d'envoyer les images ou les vidéos à d'autres personnes à moins que vous ne les payiez ou que vous leur fournissiez plus de matériel à caractère sexuel.

Fausses prises d'otage

Le fraudeur se fait passer pour un haut fonctionnaire du gouvernement, parfois même pour le ministre de la Défense nationale, le ministre des Finances ou le ministre de la Sécurité publique.

Il sollicite de l'aide financière de l'entreprise pour payer une rançon. Il peut affirmer que des employés de l'entreprise sont détenus en otage. Si la demande de rançon est bien réelle, la prise d'otage, elle, est fictive.

Ces fraudes sont bien conçues. Les demandes semblent venir de représentants du gouvernement du Canada que connaît le destinataire. Le fraudeur cible différentes industries, mais souvent le secteur des infrastructures essentielles.

Menace à la bombe

Un fraudeur envoie un courriel à une personne ou à une entreprise dans lequel il précise qu'il est un assassin et qu'il a placé une bombe à un endroit. Il demande une grosse somme d'argent (parfois en bitcoins), et en contrepartie, il ne mettra pas son plan à exécution.

Rançongiciel

Un rançongiciel est un maliciel (logiciel malicieux) qui :

Si votre ordinateur est infecté, une alerte s'affichera à l'écran indiquant que vos fichiers sont chiffrés.

Services d'électricité

Un fraudeur prétend être un employé de votre compagnie d'électricité. Il affirme que vous ou votre entreprise avez un solde impayé sur votre compte d'électricité et que vous devez le payer immédiatement, à défaut de quoi la compagnie coupera le courant.

Le fraudeur peut demander que le paiement soit fait par l'intermédiaire d'une entreprise de transfert de fonds, par carte de crédit prépayée ou par carte-cadeau (iTunes, Google Play ou Steam), ou par bitcoin.

Tueur à gages

Dans un courriel, le fraudeur vous informe que vous avez été trahi par quelqu'un et qu'il a été embauché pour vous tuer. Il vous offre de mettre fin au contrat et de vous fournir le nom de la personne qui l'a embauché moyennant des frais. Il exige que le paiement soit fait en bitcoins et précise l'adresse où l'envoyer.

Dans certaines variantes, le fraudeur prétend avoir des liens avec des organisations terroristes.

Ces courriels tentent de vous faire croire qu'il y a un sentiment d'urgence pour vous inciter à envoyer de l'argent.

Vidéo explicite

Dans un courriel, un fraudeur prétend avoir piraté votre ordinateur et vous avoir enregistré en train de vous livrer à un acte explicite (p. ex. en train de vous masturber). Souvent, il vous donnera certains de vos renseignements personnels (p. ex. votre numéro d'assurance sociale) ou un mot de passe que vous avez déjà utilisé pour prouver qu'il a piraté votre ordinateur. Il affirme que la vidéo sera rendue publique si vous ne le payez en bitcoins immédiatement.

L'ordinateur n'a pas été piraté. Le mot de passe cité a été obtenu dans un piratage antérieur.

Date de modification :